Je m'appelle Silvina Pratt, fille légitime de Hugo Pratt. Mon frère Jonas et moi sommes toujours actionnaires  de la société Cong S.A, créée par notre père, qui gère tous les droits liés à son œuvre en France et dans le monde.

Depuis la disparition de Hugo PRATT, nous n'avons jamais  touché aucun revenu de la part de cette société;  nous ne sommes, ni n'avons JAMAIS été consultés pour les décisions prises en relation au travail, aux publications, au merchandising ou aux expositions de Hugo Pratt, bien au contraire... Ni n'avons jamais  été avertis des mises en ventes de ses originaux.

A l'heure qu'il est, je ne connais pas les personnes qui affirment s'occuper des droits de mon père en France...ou de sa succession! 

Je déclare n'avoir en ma possession que deux ou trois originaux sans grande valeur; cela vaut pour mon frère Jonas Pratt aussi. Nous ne savons pas où se trouvent toutes les oeuvres de notre père, ni ce que sont devenus tous ses biens, immobiliers et matériels. Malgré les demandes insistantes de ma part, je ne reçois qu'une réponse: "Les oeuvres appartiennent à des collectionneurs anonymes"...

Je me suis tue pendant des années, par peur de faire capoter des soi-disant projets de conventions et d'accords, et pour ne pas nuire au reste de la fratrie. Depuis le premier jour et dès la mort de mon père, les responsables de Cong S.A. n'ont eu qu'une idée en tête: nous pousser par tous les moyens à vendre nos actions. Nous étions au bord de le faire il y a quelques temps pour une somme relativement dérisoire et sans aucune garantie valable, avant que je ne me rétracte au nom de tous mes frères et sœurs. Cette décision de ma part à divisé les deux parties de la fratrie, celle du premier mariage d'avec celle du deuxième, représentée par Jonas Pratt et moi-même. Les autres actionnaires ont finalement cédé leurs actions à Cong SA.

 

Background informations:

My name is Silvina Pratt, the legitimate daughter of Hugo Pratt.

My brother Jonas and I are shareholders of Cong SA ,the limited
company created by my father to manage his copyrights and royalties connected to his work all over the world.
Since the passing of my father, we never received any money from this company, we were never consulted regarding the works of my father concerning the various publications, editions,exhibitions and, merchandising etc..) we were never informed of the sales of his original artwork pieces...

As from today, I still don't know who are the persons supposedly looking after my father's copyrights and successions in France .

I declare having in my possession only 3 original pieces of little value; this is also the case for my brother Jonas Pratt to. We don't know where our father's original artworks are or what happened to his belongings, assets and properties, etc..

They won't reply to my questions and keep telling me they are with anonymous collectors.
I kept quiet for years to prevent any deal to fail and to protect the interests of the siblings.
From the very first day of our father passing, those legally in charge & legally responsible for Cong S.A have tried by any means to force us to sell our shares in the company .

Under intense pressure I nearly conceded to their demand . however their price was ridiculously low and was without any legitimate guaranty. I therefore retracted on behalf of my brothers and sister.This decision divided the siblings into two sides,those from my father's first marriage and those from his second,the latter being represented by Jonas and I.

The others shareholders finally gave in and sold all theirs shares to Cong S.A.