Bulletin_d'adhésion
 
Un mot pour vous donner des informations concernant cette lutte titanesque; Depuis plus de deux ans nous avons été, mon frère Jonas et moi-même, sommés de finir de payer l'avocat suisse initialement désigné par notre frère aîné (aujourd'hui disparu), dès la mort de notre père. Cet avocat qui a fini par signer des accords en notre défaveur avec la partie adverse (abandon des droits d'auteurs en 2002), détient encore mes actions (mon frère Jonas lui a heureusement pu récupérer les siennes fin 2012), et menace de les vendre à Cong S.A. si je ne lui paye pas ce qu'il réclame, 11000 francs suisses (9039,80 euros), j'ajoute qu'il fait obstruction en ne nous communicant pas toutes les pièces du dossier.

Malgré le fait que nous soyons très minoritaires, ces actions nous permettent encore de dénoncer la situation dans laquelle nous sommes et les agissement des dirigeants de la société Cong. Ma condition plus que précaire ne me permets pas de faire face à de telles dépenses, dépenses pourtant nécessaires pour continuer à défendre nos droits et l'oeuvre de mon père. J'espère tenir le coup, j'espère pouvoir encore mobiliser les avocats qui voulaient et pouvaient nous aider mais qui sans un apport même réduit d'argent, ne pourront ni ne souhaiteront poursuivre.

Nombre d'avocats, de Paris et d'ailleurs, se sont intéressés à cette affaire, j'en ai rencontré beaucoup, quelques-uns ont même commencé à y travailler sans jamais aller jusqu'au bout faute de moyens.

Il me reste un avocat en Suisse disposé à continuer si je parviens à payer un minimum et un avocat à Venise qui ne me réclame rien pour le moment et qui se bat pour faire avancer une plainte déposée en Italie et la notifier auprès des hoirs argentins qui ont cédé leurs actions à la société l'année dernière.

Voilà pourquoi je persiste avec cette page, pourquoi j'essaye de créer des événements comme je peux et que je continue de dénoncer haut et fort une situation intolérable et inacceptable au risque de tout perdre.

Merci à tous pour votre soutien, votre compréhension et votre patience.

Silvina

Silvina Pratt

 

60